you_tube Newsletter Flux Rss Facebook

 
Vue Mer

Vous êtes ici : Accueil / Culture / Musées et expositions / Villa Masséna

Villa Masséna

Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, la Villa Masséna, joyau architectural de la Promenade des Anglais présente dans son écrin arboré l’histoire de Nice au XIXème siècle.

La Villa Masséna a été édifiée sur la Promenade des Anglais, entre 1898 et 1901 par l’architecte danois Hans-Georg Tersling (1857-1920), l’un des meilleurs architectes de la Côte d’Azur à la Belle Epoque. Il a probablement été recommandé au prince d’Essling par l’ancienne impératrice Eugénie pour laquelle il avait construit la villa Cyrnos (1892) au Cap Martin. Aaron Messiah (1858-1940), auteur de la villa Ephrussi de Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat l’a assisté. Son architecture est très inspirée de la villa Rotschild à Cannes. Le style choisi est néo-classique avec une forte empreinte italianisante.

Le prince Victor d’Essling (1836-1910) petit-fils du Niçois André Masséna, en fait sa résidence d’hiver. Son fils, André (1891-1947), héritier du domaine à la mort de son père, en fait pratiquement don à la Ville de Nice en 1919, en stipulant que le jardin doit être ouvert au public et que la villa doit devenir un musée. Le musée Masséna est inauguré en 1921.

Une vaste campagne de rénovation, menée par la ville de Nice jusqu’en 2008, avec le concours du Ministère de la Culture, de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et du Département des Alpes-Maritimes, a permis de restaurer la villa de la Belle-Epoque, ses décors intérieurs, son jardin, et de valoriser ses collections historiques et artistiques dans le cadre d’une présentation renouvelée et moderne.

Le musée Masséna évoque aujourd’hui la grande époque de Nice, de l’arrivée des premiers hivernants de la fin du XVIIIè siècle aux premières décennies du XXè siècle.


Les jardins historiques de la Villa Masséna

Les jardins de la Villa Masséna sont l’œuvre du paysagiste et botaniste, Edouard ANDRE, (Bourges 1840 – La Croix 1911), qui a profondément modifié l’art paysager de la fin du XIXème siècle par ses écrits et ses réalisations dans toute l’Europe et en Amérique du Sud. Sur la Côte d’Azur, il est l’auteur de onze jardins et parcs publics, le premier étant les jardins du Casino de Monte-Carlo (1878). Il est le seul à subsister avec celui de la Villa Masséna, les autres ayant été lotis comme celui de la princesse Kotschoubey à Nice (l’actuel Musée des Beaux-Arts).

Une restauration très savante des jardins historiques a été menée en 2006-2007 et a contribué à redonner tout le lustre initial à cette belle demeure aristocratique.
Les jardins et les espaces entourant la villa se composent de trois parties :

  • la cour d’honneur au nord.
  • le jardin français côté est.
  • le grand parterre au sud de la villa.

Ils ont été conçus en fonction d’une savante articulation avec l’architecture de la villa.
La cour d’honneur, entièrement repavée, a ainsi retrouvé son caractère initial. Les deux hémicycles longeant les voies d’accès à la villa ont été ornés de plantes arbustives (Pittosporum, Osmanthus).
Le parterre à la française est composé sur deux grands axes, le premier allant du nord au sud, de la façade du pavillon de la Conciergerie à l’actuel hôtel West-End, le second axé sur la véranda de la villa. Tous les arbustes de ces massifs ont été remplacés par des espèces décoratives persistantes (Lauriers-sauces, Osmanthus, Rosiers...).

Le grand parterre du midi avait subi d’importantes transformations par rapport au dessin initial. La restauration du jardin historique a permis la restitution fidèle de la disposition d’origine, inspirée des compositions anglaises. Quelques végétaux remarquables ont été conservés : Magnolia grandiflora, Araucaria excelsa, Melaleuca, Brachychiton populneum.

Le nouveau tracé respecte les schémas primitifs sinueux et délimite une grande pelouse vallonnée. Arbres isolés, arbustes, plantes vivaces et annuelles sont harmonieusement disposés de telle sorte qu’ils forment des îlots à l’intérieur de ce grand massif.

En savoir plus sur la Villa Masséna en regardant l'émission de Nice Azur TV

Informations pratiques

Villa Masséna
65, rue de France, 06364 Nice cedex 4
Tél. (+33) 04 93 91 19 10
Fax (+33) 04 93 91 19 16

Accès possible par le 35, promenade des Anglais

Tarifs

Entrée gratuite

  • Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h

Contact : musee.massena@ville-nice.fr


Retrouver toute l’actualité des musées de Nice sur les réseaux sociaux


Fermeture bloc